Petite séance de vol sur le terrain de OBERHOFFEN un soir d'été en juillet 2011.

L'occasion pour moi d'apprecier une fois de plus les qualités de vols de mon FOCKE WULF 190 - GWS , et l'occasion aussi d'admirer le magnifique SKYRAIDER 1m40 (2700gr) de Christian.

quelques infos ici
http://www.youtube.com/watch?v=qiZhzDTYmoo

En voyant cet avion , je me suis dit "le modélisme du XXIème siècle , c'est ça !"

l'occasion de se livrer à une petite reflexion sur le contraste offert par l'evolution foudroyante du modelisme de ces dernières années...

Le modélisme "à l'ancienne"

Il est courant de voir encore de nos jours sur certains terrains , des modelistes de longue date , qui continuent à faire voler des "taxi" ou des "westerly" en bois et toile , propulsés par des moteurs à essences poussifs , petaradants , fumants , polluants , salissants.Les piètres qualités de vols de ces vieux avions , vont de pair avec leur conception archaïque , leur construction faite avec des materiaux lourds, tout cela , malgré un budget élevé.
Bien souvent , ce sont ces mèmes modelistes , qui regardent d'un air dédaigneux les nouveaux warbirds en mousse , en déclarant que "ce n'est pas du modelisme"

Le modélisme "moderne"

Au antipodes du modélisme du XXème siecle tel que je viens de le décrire , le skyraider de mon copain Christian ,représente une sorte de "BEST OF" de ce que les techniques modernes peuvent apporter de meilleur au modeliste du XXI ème siecle.

Un avion trés proche de la maquette exacte , avec une multitude de détails fonctionnels , trains rentrant avec trappes fonctionnelles, roulette de queue directrice et retractable , volets de courbures , aerofreins de fuselage, helice quadripale à l'echelle de l'avion réel, joints de toles , rivets , la liste est longue...
Les qualité de vols sont digne d'un "petit gros" , et en rapport avec la faible charge ailaire permise par des materiaux de construction trés legers.
Le budget est sans commune mesure avec celui des avions "de nos parents" surtout quand on voit le confort , la fiabilité , et la puissance des moteurs electriques brushless.
Le skyraider présenté ici , coute moins de 300 euros , "clés en mains".
Je continue avec les avantages ? ...allez , encore quelques uns pour la route...
Le pilotage , il est trés facile, parce que les avions , en plus d'etre legers , sont moulés en grandes séries,et sont donc construits bien droits .
La fiabilité , toujours grace au poids , les sollicitations mécaniques sont faibles .La motorisation electrique ne vibre pas , ne suinte pas de graisse, l'avion ne s'use quasiment pas et ne necessite aucun entretien s'il ne prend pas de chocs.
On pourrait encore faire une longue tartine avec les qualités de ces avions , mais on risquerait de ne plus etre credible , à force d'en rajouter...

Eblouissant !

Tout ça pour dire, que cet avion m'a littéralement éblouit par son efficacité et son look, mème si je suis pas fan de ce genre de "baignoire" (je prefere les warbird plus "racés")

Ce genre de modele relègue litteralement le modelisme classique , celui du "bois et toile" , du "thermique" au rang de modelisme "à la papa..."


Le réalisme est saississant.On est bien placés pour s'en rendre compte , on a vu le vrai il y a pas si longtemps , à Duxford...


verification du centrage, on voit que le modele est plus gros que les habituels warbirds de 1 metre.


L'hélice quadripale donne un rendu trés realiste à l'avion.

Laurent se charge du premier vol pendant que Christian prend des photos.




Evidemment , après un spectacle aussi réussi , l'envie de voler avec mon zinc se fait pressante.
Il n'a pas tous les raffinements techniques du "SKY" mais il bénéficie en contre-partie, d'une légéreté qui rend le vol encore plus facile et agréable.

Le calme des soirs d'été est le contexte idéal pour ces avions peu chargés .Leur rapport "poids/puissance" est une merveille de réalisme.
Le rendement phénoménal des motorisations modernes permet des vols de plus de dix minutes avec une machine qui escalade les nuages sans s'essouffler.

...tout simplement grisant....