Genèse...
Cet avion a commencé son histoire en 1998 , Les photos encadrées en bleue , proviennent de mon premier site "aero" que vous pouvez voir ici : http://site.nico.free.fr/parcoursavion.htm

D'abord en electrique vers 1998... avec la technologie du siecle dernier...Moteur ferrite speed 600, reducteur , accus NiMh...que c'est loin tout ça....

Puis en Thermique , avec un look euh... un look pas terrible....un look "thermique" , quoi....
 

Le retour...
EMIL etait le surnom du messerchmitt BF-109-"E" , et on a vraiment l'impression que celui-là a fait la guerre !!
Ca fait plus de 10 ans qu'il dort dans une armoire poussièreuse...
Des fissures partout (quand il pesait 1kg500 , c'etait assez "casse-gueule" au moment de le poser).Les servos noyés dans la masse ont été assez laborieux à extraire , (pour ne pas dire "arracher").
En voyant l'avion démonté et abimé , ça m'a fait penser aux avions qui revenaient de la guerre d'Espagne en 1936 , pas trés au point, et qui avaient essuyé les platres ,sur des solutions techniques, toutes nouvelles pour l'epoque.
Ce modèle est un des derniers que j'aie fait volé avant d'arreter le modelisme , de 2000 à 2008...Une chose est sure , je n'avais plus aucune envie de le revoir voler en motorisation thermique. Alors pourquoi ne pas essayer une nouvelle motorisation en electrique lui donnera l'occasion de voler à nouveau.La conception légère de la cellule sera surement un atout , avec le formidable rendement des motorisations actuelles.

En 1998 , l'avion pesait 1 Kg 500 en electrique brushed avec des accus NiMh , et ensuite en 2001 , il faisait 1kg200 en thermique avec un 4cm3 avec un reservoir d'un quart de litre rempli , qui lui donnait plus de 20 minutes d'autonomie.
Une fois débarrassé de son antique équipement, la cellule ne fait plus que 600 grammes.Le gros servo d'aileron a été maintenu pour eviter de tailler l'entoilage fait en DIATEX.
 
Le materiel est commandé (tout un stock d'helices chez hobbyking) de quoi bricoler une tripale qui va bien (voir l'article du mois dernier)...le temps que le colis arrive (avec NOEL , faut pas etre pressé , y a de la demande) ça me laisse le loisir de faire le montage du moteur...
à suivre...

Résurrection de EMIL , alias , le MESSERSCHMITT 109-"E"...suite de l'article concernant les tests de motorisation...
L'illusion de la motorisation réductée...
L'idée semblait séduisante...mais elle n'a pas fait ses preuves.
Le principe etait d'utiliser un petit moteur , en esperant que le reducteur permette de tirer une grande hélice, conforme au style de l'avion , sans trop consommer , sans trop alourdir.
Dans la réalité , l'avion montrait une bonne volonté pour voler , mais le manque de puissance etait flagrant.A aucun moment on n'avait l'impression de voir voler un warbird.Inconvénient supplémentaire , la quasi impossibilité de trouver des hélices adaptées à ce genre de besoin. 11x10 , 12x10 , des dimensions trop inhabituelles et difficiles a trouver.

Vidéo...
J'ai tenu à faire un film pour garder un souvenir de la résurrection de cet avion. La vidéo est due au talent de caméraman de Philippe(cadrages impeccables), et c'etait vrai plaisir de revoir voler ce vieux briscard . (l'avion , pas Philippe !)
Après ces quelques vols ,émouvants mais poussifs, la motorisation a été revue...voir plus bas .

 
Place à quelque chose de plus viril...
Ouhla !...c'est ce que je me suis dit en deballant le TURNIGY 3542 ! je pensais pas que ce serait un si gros morceau ! Quand on achete par correspondance on a parfois des surprises...et puis le controleur 70A...un peu maousse aussi ....
Bon , on verra bien...
  

Installation du monstre...
Pour le bati moteur , on fait dans le costaud (ça je sais faire...)
Finalement le modele fait 1kg200 en vol, c'est plus que correct.
Pour ce qui est de la puissance , alors là , pardon ! Meme avec le 4cc thermique ça tirait pas comme ça quand on le tenait au sol.
 


Une révélation...
Pour une fois , il faudra se passer de video...Filmer un tel missile releve de l'impossible.Les trajectoires sont immenses , rapides , verticales.
Fantastique ! Une puissance largement superieure au 4cc thermique , sans surcharge , sans vibrations , sans bruit.
L'impression d'avoir en permanence des canassons sous le coude , à tel point qu'il faudra essayer en "2-S" pour voir...si ça se trouve , c'est suffisant,et ça permettrait de gratter de l'autonomie , en mettant par exemple un accu 2-S 5000 au lieu d'un 3S-3000.
Avec ces derniers , les vols durent 5 bonnes minutes en n'etant à fond que dans les phases verticales et en laissant environ 25% de reserve dans l'accu.Donc à vue de nez ça doit faire du 50A en pointe , soit environ 450 watts
 
Je me suis fait une dizaine de vols ,avec ce moteur , le temps de se prendre quelques suées (des tops radios a cause de l'eloignement...l'avion est tres vite...tres loin), de verser quelques larmes de joie (des passages bas et rapides , vraiment grisants), de le montrer aux copains qui n'en revenaient pas et puis il est temps de revenir a l'atelier pour reconsiderer l'aspect "sécurité".
 
Objectif , sécurisation :
_installation d'un coupe circuit d'urgence,parce qu'il y a tot ou tard , un moment où le moteur se met en route au sol...et là , ça peut faire trés mal.Je pense qu'au dela de 300 watts , c'est indispensable , et c'est rassurant.
_passage du recepteur en 2,4 giga avec un systeme "diversity" (SPEKTRUM AR 6200).Je sais qu'on peut se permettre une installation en interne du fuselage, mais par prudence , je l'ai mis en externe.
_remplacement du vieux servo d'ailerons par deux servos neufs a pignons metal,d'abord pour la fiabilité (le vieux servos , j'aime pas trop , c'est lourd , ça vieillit mal, et puis pour la sécurité c'est mieux d'en avoir deux, parce que meme avec un servo en carafe , on peut continuer a piloter.
 

L'objectif de cet avion etait modestement de servir de banc d'essais pour des moteurs , mais maintenant que je tiens une configuration qui marche d'enfer , l'avion est fiabilisé ,et sera conservé tel quel.

 
 
Une expérience enrichissante...
Sacré EMIL!...si on m'avait dit , il y a quinze ans , qu'il volerait comme ça ....en 2010...j'aurais eu bien du mal à le croire....
 
Au final , l'experience aura été trés bénéfique, parce qu'elle m'a permis de cerner un peu mieux les besoins et les facteurs a prendre en compte...Le reducteur est définitivement relégué au rang de souvenir du modelisme du XXème siecle.
Les solutions retenues pour cet avion ne seront pas transposables au FW190 parce que ce n'est pas la meme categorie d'avion mais les différents essais m'ont permis de mieux comprendre les besoins du FW.
 
une nouvelle page detaillera le FW 190 GWS , plus leger , moins violent, mais aussi plus joli que cette grosse brute de EMIL....
  
Si j'ai le temps cet été , je serai assez tenté par une nouvelle peinture sur le 109 (on n'est pas à 100 grammes près) un truc genre AFRIKA KORPS ....par exemple...a voir.
 
...les forums de maquettes plastiques sont souvent de bonnes sources d'inspirations , riches en couleur , comme ci dessous...